accueil
Infos luttes octobre 2013

cgt-marseilleMARSEILLE

Cela fait plus de 8 mois que les agents de Marseille sont en conflit. Depuis le 1er juillet nous avons nos propres formulaires « loi Diard ». Nous n’utilisons plus le matériel Air France et tout cela est légal.

 

 

REVENDICATIONS :

Pour le maintien des emplois au sein de la compagnie Air France
sur l’aéroport Marseille Provence et à Marseille Ville :

 

  • Contre les grilles horaires présentées lors de la réunion de concertation du lundi 13 mai 2013.
  • Pour : l’organisation des horaires sur une période de référence de 51 semaines, générant 11 repos acycliques dans tous les services en horaires décalés et 15 repos acycliques dans le service Piste.
  • Pour : que ces repos soient positionnés à chaque début d’année hors congés payés ou jours ouvrants droit à majoration (dimanche, fériés).
  • Pour les services travaillant en horaires administratifs, la durée hebdomadaire du temps de travail en moyenne annuelle sera de 35h47, avec 5 jours de RTT. Dans le cadre de la gestion des horaires individualisés, les heures effectuées par cette catégorie de personnel, au-delà de cette durée de 35h47 et en fonction des nécessités de service et dans la limite de 48 heures annuelles, feront l’objet d’un repos compensateur limité à 6 jours par an (les compteurs des agents seront donc crédités d’un minimum de deux CHS, et au maximum 6 CHS).
  • Pour : que les services où l’amplitude variable existe au 1er janvier 2013, une vacation de 6 heures minimum soit programmée au maximum une fois par semaine.
  • Pour : que la vacation de 6 heures ne soit pas programmée sur les jours ouvrant majoration (fériés et dimanche).
  • Pour : que les vacations de 6h00 ouvrent droit à l’indemnité d’absence cantine (temps complet et temps partiel).
  • Pour : l’affectation définitive des agents K au service MRSKL

 

Pour le respect du relevé de décision Base Marseille :

 

  • Remplacement des agents qui ont quitté, quittent ou vont quitter l’entreprise.
  • Maintien de l’activité front line LL au T1 et refus de la nouvelle réorganisation du service LL.

 

 

SYNDICATS ENGAGES :

  • CGT & UGICT-CGT

 

SECTEURS CONCERNES :

  • Tous services.

 

ACTIONS :

1er octobre 2013 de 05h00 à 07h00

15 octobre : arrêt de travail de 5h à 7h

28 octobre : arrêt de travail de 5h à 7h : Piste 100%, Garage 100%, Passage 52%

 

cgt-dgiDGI TOULOUSE

 DATE DE L’ACTION : Septembre 2013

REVENDICATIONS :

 

Pour préserver et développer l’activité et l’emploi au Centre Industriel de Toulouse, nous demandons le retour des GV délocalisées au Maroc, un développement industriel et non une diminution de la charge de travail et des effectifs.

1 Départ = 1 Remplacement.

 

 SYNDICATS ENGAGES :

 CGT & UGICT-CGT, FO, SUD, UNSA

 SECTEURS CONCERNES :

 Centre Industriel de Toulouse

 

 

ACTIONS :

 

  • AG du 17 septembre :

Nous avons informé les 80 personnes présentes des modifications du projet Toulouse DGI. Les checks C A330/340 ne verront jamais le jour. La CGT n’avait jamais vraiment cru à ce projet qui nous avait plutôt semblé être un leurre pour éviter les mouvements sociaux. Les A330/340 iront donc chez les copains de Roissy et heureusement, ne seront pas sous-traités.

Ensuite, les grévistes ont parcouru le centre afin de distribuer aux agents qui ne se mobilisent pas un tract argumentaire expliquant le bien-fondé de notre mouvement et demandant qu’ils s’impliquent dans notre lutte.

  • AG du 19 septembre :

Nous sommes 84 à interrompre la réunion DP et à constater, une fois de plus, que nos dirigeants locaux ne sont que les marionnettes de la centrale DGI. Le chef de centre est incapable de répondre aux questions des salariés. Brachet (Directrice DGI) dit vouloir remplacer les A330/340 qui étaient prévus par une demi-ligne de GEAV A320. La venue de Brachet dans nos murs pour ouvrir des négociations est plus que jamais une nécessité.

  • AG du 24 septembre :

Nous avons résumé les annonces de la session CCE du 18 septembre : rien de neuf du côté de la stratégie d’entreprise, de nouvelles coupes dans l’effectif d’Air France avec un 3ème PDV annoncé. La demi-ligne de GEAV A320 supplémentaire a été confirmée au CE DGI du 24 septembre ; cela nous permet d’avoir une ligne complète au total. Nous espérons que ce n’est pas une annonce destinée à calmer les Toulousains.

Pour la CGT, ce n’est en aucun cas une victoire, nos revendications vont bien au-delà. Cette analyse n’est pas partagée par tous les membres de l’intersyndicale. Cela nous permet malgré tout de constater que rien n’est gravé dans le marbre et que rien n’est impossible.

 

  • AG du 27 septembre :

65 grévistes environ se sont rassemblés devant le siège du PS à Toulouse afin d’interpeller les parlementaires de la Haute-Garonne (sénateurs et députés) sur le cas du CIT.

La délégation intersyndicale a été reçue et entendue.

Lors de cette entrevue, les politiques partagent notre analyse concernant la concurrence déloyale que subit AF par rapport aux compagnies low-coast qui sont subventionnées par les collectivités territoriales et les compagnies du golf subventionnées par leurs états. Ils se sont engagés à intervenir auprès des chambres parlementaires pour plaider notre cause.

  • AG du 30 septembre :

L’UNSA annonce qu’elle désire arrêter le conflit ; un sondage auprès de leurs syndiqués les incite à prendre cette décision.

Après un débat houleux et beaucoup de mécontentement de la part des agents présents, l’AG décide d’annuler la manif prévue le 3 octobre (veille du CCE) à l’aéroport.

L’AG espère ainsi ne pas casser l’intersyndicale et que l’UNSA révisera sa position après le CCE.

ACTIONS A VENIR :

  • Heure d’info intersyndicale     CGT-UNSA-FO-SUD le 10 Octobre 2013

 

 

CGT-LyonLYON

 

cgt-force-cestvous

intralignes
gpnet
mod_facebook
inscrivez vous à notre newsletter
nos_videos
formation

Contactez nous

tel
contact@cgtairfrance.com

 21 visiteurs en ligne